HISTOIRE GEOLOGIQUE DU MORVAN

LA PHASE OROGENIQUE BRETONNE DANS LA SERIE DE LA BREVENNE

EXEMPLE : GISEMENT DE SAIN BEL (RHÔNE)

Durant la phase orogénique bretonne, vers 350 Ma, la série volcano-sédimentaire de la Brévenne (Rhône), d'âge Dévonien supérieur, a été plissée et métamorphisée dans le faciès schiste vert (épizone). Deux phases principales de déformation sont observées :

Entre la rivière de la Brévenne et le socle gneissique des Monts du Lyonnais, les laves basiques (métabasaltes ou spilites), les laves acides (métarhyolites sodiques ou quartz-kératophyres et kératophyres) et les tufs associés sont engagés, avec des écailles de socle (gneiss d'Eveux), dans un système de plis écaillés déversés vers le sud-est [REF].

Les amas pyriteux du gisement de Saint-Pierre-la-Palud (20 millions de tonnes de pyrite extraites entre 1850 et 1972) et ceux polymétalliques des Vieilles Mines (exploités de l'époque gallo-romaine au XV e siècle) sont encaissés dans des séricitoschistes [REF] ou des quartzites sériciteux plus ou moins chargés de pyrite et dérivant de l'altération des volcanites acides, altération due aux circulations de fluides hydrothermaux liés à l'activité volcanique dévonienne [REF]. Ces formations sériciteuses sont étroitement associées aux méta-kératophyres alternant avec les méta-basaltes.

SAIN BEL, Carrière Saint-Antoine

Cette carrière, située à 350m au Sud-Ouest de Saint-Pierre-la-Palud, entaille l'extrémité sud d'une lentille de pyrite, et son encaissant de "quartzite" c'est dire d'une roche de couleur blanche constituée de quartz, de séricite et plus ou moins riche en pyrite.

Orientations des plans axiaux des plis :

  • S1 : D=N130°E à N150°E, pendage subvertical.
  • S2 : D=N45°E, pendage 75° SE.

Points A, B, C et D voir ci-dessous.

SAIN BEL, Carrière Saint-Antoine

Front de taille nord, détail des "quartzites sériciteux et pyriteux affectés de la foliation S1 subverticale et de direction N130°E à N150°E.

(Cliché noir&blanc)

SAIN BEL, Carrière Saint-Antoine

Front de taille nord, détail des "quartzites sériciteux et pyriteux affectés de la foliation S1 subverticale et de direction N130°E à N150°E.

Lit de pyrite massive (Py).

(Cliché noir&blanc)

SAIN BEL, Carrière Saint-Antoine

Point A

Alternances de lits de "quartzite" (Q), de lits sériciteux (Se) et de lits de pyrite (Py) soulignant la foliation S1.

SAIN BEL, Carrière Saint-Antoine

Point B

Alternances de lits de "quartzite" (Q) etde lits sériciteux (S) soulignant la foliation S1 reprise par les plis de crénulation S2.

SAIN BEL, Carrière Saint-Antoine

Point C

Alternances de lits de "quartzite" sériciteux et pyriteux (qsp) et de lits de pyrite (Py) soulignant la foliation S1 reprise par les plis de crénulation S2.

SAIN BEL, Carrière Saint-Antoine

Point D

Pyrite massive (Py) affectée par la foliation S1.

SAIN BEL, Vieilles Mines

Minerai sulfuré massif grossièrement lité (foliation S1), alternances de zones riche en sphalérite (Zn) et de zones riche en chalcopyrite (Cu).

SAIN BEL, Vieilles Mines

Lits de barytine (Ba) alternant avec des lits à barytine et sulfures de Cu et Zn (S), transposition dans la foliation S1 du litage initial S0 et repris par les plis de plan axial S2.


 

DévonienDévonien

ACCUEILACCUEIL/HOMEHOME