HISTOIRE GEOLOGIQUE DU MORVAN

Viséen supérieur à Namurien

Les intrusions de leucogranite


Cf. les cartes géologiques à 1/80 000 d'Avallon, Château-Chinon, Charolles et d'Autun et à 1/50 000 d'Avallon, Quarré-les-Tombes, Sémur-en-Auxois, Corbigny, Autun, Dompierre-sur-Besbre, Bourbon-Lancy, Fours et Lucenay-l'Evêque ainsi que les notices des cartes d'Avallon, Quarré-les-Tombes, Sémur-en-Auxois, Corbigny, Autun, Le Creusot, Dompierre-sur-Besbre, Bourbon-Lancy, Fours et Lucenay-l'Evêque.


 Le magmatisme profond, actif  entre le Viséen supérieur (330-325 Ma) et le Namurien inférieur (325-310 Ma) [REF] se termine par la mise en place de leucogranites à deux micas.

BATHOLITE DES SETTONS

Les leucogranites à biotite et muscovite sont représentés par le massif de la Pierre-qui-Vire daté 327+/-5 Ma par la méthode U-Pb sur zircon [REF] et les nombreux petits corps, stocks et filons , intrusifs dans les gneiss de Chastellux et dans le granite de Lormes.

BATHOLITE DE LUZY

Le leucogranite de Mesvres et celui de la Comelle intrusifs dans la granodiorite de Saint-Didier-sur-Arroux et dans les gneiss et amphibolites de Montjeu sont analogues par leurs compositions et leurs modes de gisements aux leucogranites du massif des Settons. Les leucogranites ont leurs sources dans la fusion anatectique des couches moyennes de la croûte continentale [REF].

Leucogranites FAISCEAU DU MORVAN

Intrusif dans l'axe de la gouttière volcano-plutonique du Viséen supérieur, le granite du Folin à biotite seule ou à biotite et muscovite (gg) a fourni un âge apparent de 326+/-12 Ma par la méthode Rb-Sr sur biotite [REF] correspondant à 337+/-12 Ma avec la nouvelle constante.

Caractères pétrographiques et géochimiques des leucogranites du Morvan Leucogranites du Morvan


Des filons de lamprophyres de type vogésite (pauvre en biotite) terminent le magmatisme représenté par les roches volcaniques et sub-volcaniques du Viséen supérieur et par les granites à deux micas.


Viséen supérieur ACCUEILACCUEIL Phase orogénique sudète